LEVRIERS SWISS ADOPTIONS
Greyhound Swiss Adoptions
Notre Mission
Nous aider
Nous Contacter
Nos Partenaires
Moment de détente - Riez
Nous aider


Aimer, c'est s'augmenter en s'oubliant, c'est échapper par un seul être à la médiocrité de tous les autres. [Abel Bonnard]


 

 

Les Greyhounds et Galgos sont parmi les races de chiens les plus maltraitées

 

 

 

Vous pouvez nous aider à les sauver...

 

 

 

         

 

 
L'adoption est l'unique façon de sauver les galgos et les greyhounds  de la mort et un acte d'AMOUR.   Chaque groupe qui part de l'Irlande ou de l'Angleterre ou de l'Espagne, est un groupe sauvé d'un destin certain...
 
 
 
        DONS
 
 

 

 

LES UTILES:  Metacam, désinfectants, colliers anti-parasites, gamelles, laisses, des vieilles couvertures et autres  pour  les chenils  et pour nos transports.  Des lits usés sont toujours utiles pour d'autres adoptants moins fortunés. Des enveloppes, timbres, papier A4.

Compte de l'association

BCV-1001 LAUSANNE
Levriers Swiss Adoptions 1023 CRISSIER
CH 60 00 76 70 00A 52 84 6142
COMPTE POSTAL DE LA BANQUE 10-725-4

 

 

Nous vous remercions pour ces dons très utiles.

  

 

 

Savez-vous que l'association aide aussi les adoptants et tous ceux qui ont des lévriers en péril en Suisse? Notre soutien ne s'arrête pas à l'adoption!

 

 


   

 

Luna adoptée (avec maman et papa) 

 
 
 
 
Dans les pays anglo-saxons, les courses commerciales conduisent à la mort plusieurs dizaines de milliers de lévriers chaque année. Il n'existe pratiquement pas de programmes de reconversion pour ces chiens mis à la retraite anticipée et on s'en "débarrasse" purement et simplement. Ce sont 20000 qui sont abattus chaque année !
La situation est également atroce en Espagne où les Greyhounds et les Galgos (lévriers espagnols) sont abandonnés après leur utilisation ou tués dans des conditions atroces. 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
Lévriers Swiss Adoptions a placé 210 (2009) lévriers Suisses, Irlandais, anglais et espagnols, depuis son début, ce n'est pas le nombre ni le temps qui est important, mais nous nous donnons à fond dans cette affaire pour réussir à les accueillir comme il le faut et les placer en sécurité.
 
 
 
 
Cet essor,  l'association doit beaucoup au soutien de nombreux supports d'information, notamment   le magazine Terre et Nature, Journal Migros, Magazine Coop et le magazine Chien.com et surtout à nos adoptantes, benévoles, amies, lesquelles sans relâche se font ambassatrices de notre cause.
 
 
 

Nous  travaillons sans exclusivité avec des refuges et  avec des structures associatives indépendantes. Certaines pensions canines apportent également leur soutien et reçoivent les chiens durant de courtes périodes en attentant leur adoption a des prix spécieux.
 
 
 
Luna adoptée par Mme Gremaud et par Chopin
 
 
   
 
 
 
 
 
Beaucoup d’émotion lors d'une arrivée.
 
 
 
 
Beaucoup d’émotion quand les véhicules français s’ouvrent et que les lévriers apparaissent. Ils sont gais, en pleine forme et font une promenade avec les bénévoles. Une longue pause-pipi et un bon coup à boire et tout le monde est prêt. Les journalistes de la presse locale, formidables aides au travail de l’association, sont là, des adoptantes, des amies de la cause sont là... même ceux qui ne peuvent pas adopter viennent ausi, car nous partageons ces moments magnifiques portes-ouvertes.
 
 
 
Il ne reste plus qu’à faire adopter ces  lévriers. Plusieurs ont déjà des familles qui les attendent, mais il faut que tous partent dans leur nouveau foyer le plus rapidement possible.
 
 
 
 
L’étape suivante pour nous est de mettre leurs puces (électroniques, bien sûr, les puces…) à l’heure Suisse  et les lévriers pourront oublier leur vie de forçats des pistes !
 
 
 
 
Pour adopter un de ces lévriers, vous pouvez nous contacter,  notre liste de contacts se trouve dans le menu.
 
 
 
Rendez-vous sous le menu Adoptions pour les formalités, dès votre première démarche nous vous contacterons pour donner suite et pour préparer votre rendez-vous avec les longs nez....
 
 
 

 

 

Kimmi, adoptée par la famille Bardet