LEVRIERS SWISS ADOPTIONS
Greyhound Swiss Adoptions
Bon à savoir
Chez vous
Chien et enfant
Alimentation
Le greyhound
Le galgo
Le podenco
Un peu d'histoire
Chien et enfant

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Si vous avez des enfants en bas âge, choisissez bien la race de chien que vous allez adopter ou acheter, car les enfants voudront jouer ce nouvel ami. L’enfant ne comprend pas pourquoi le chien ne joue pas avec lui, à chaque fois qu’il en a envie.
 
 
L’adoption est un pas génial mais demande beaucoup de responsabilités.

Les associations de défense animale,  SPA et refuges ne peuvent pas toujours connaître le passé du chien.
 
 
 
 
Le chien est un être qui perçoit la douleur, comprend l’abandon et peut mourir de tristesse. Il faut sensibiliser l’enfant à ce sujet  et en le faisant, vous protégez ainsi l’ordre des choses.
 
 
Si dans votre famille il y a des jeunes enfants,  il y aura une dynamique à mettre en place de façon à ce que la transition du chien se fasse correctement.  Les greys s’attachent beaucoup aux « petits gens ». Comment les chiens voient-ils nos enfants ? Est-ce qu’il s’agit d’un petit maître ? Peut-on servir deux seigneurs ?...

 
À travers le chien, l’enfant s’ouvrira au monde animal.  Plus tard il sera une personne ouverte à la préservation de la nature et de l’ensemble de sa communauté. Lui apprendre le respect envers l’animal lui permettra aussi de se sentir en  sécurité par rapport aux autres chiens qu’il croisera plus tard sur le chemin de l’école.
Les Greyhounds de course ont vécu toute leur vie en groupe. L’enfant sera donc rapidement intégré dans le « groupe » surtout si celui-ci se trouve à  la même hauteur  que les yeux du chien,….à sa « hauteur ».
Il faut montrer au chien que vous êtes le chef de groupe, ainsi il n’aura pas besoin d’occuper ce rôle lui-même.  Son apprentissage par  des mots clairs et précis, lui permettra de trouver sa place dans la famille sans malentendus.
Le Greyhound comprend vite cette hiérarchie. De la même façon, votre enfant doit vous respecter comme le chef de
 
 
 
groupe et vous laisser le soin de  donner au chien la discipline nécessaire et lui montrer les règles de la maison.  Chez le galgo il faut d'abord completer son adaptation, son integration dans la famille le secret pour y arriver c'est la douceur.
 
  •  
     
    Les chiens ne sont pas des jouets.
Les enfants, (rien de plus normal) trouvent les pattes les oreilles et la queue du chien irrésistibles et s’en servent pour jouer. Malheureusement le chien n’apprécie pas du tout cela. Expliquez à votre enfant que son compagnon à 4 pattes est un être vivant et non pas un jouet.
De simples démonstrations d’affection de votre enfant envers votre chien ne sera pas  forcément compris par ce dernier. Beaucoup de chiens se sentiront donc menacés par ces gestes. Apprenez  à vos enfants à montrer leur affection par des gestes simples,  en brossant le poil  du chien, en faisant son toilettage quotidien par exemple.

  • Les enfants ne sont pas des colocataires du chien.
     
C’est important que le chien réalise que l’enfant se trouve au dessus de lui dans la hiérarchie de groupe/famille. Nous recommandons de ne pas laisser votre chien dormir dans le lit de votre enfant. Le lévrier ne doit pas dormir sur les sofas, les lits ou même avec l’enfant,  en tout cas pendant les 6 premiers mois, jusqu'à ce qu’il ait compris quelle est sa place dans le groupe. (s'il y a des enfants)
  •  
     
     
     
    Il est à qui ce jouet?
La grey ne peut pas distinguer ses jouets de ceux de votre enfant. Maintenez loin de votre grey les jouets les plus appréciés de votre enfant.
  • L’heure du dîner
Ne laissez pas votre enfant importuner le chien pendant qu’il mange. Et apprenez à votre lévrier à ne pas s'approcher de votre table pendant vos repas, ceci dès le premier jour.
Si vous savez ce que votre grey apprécie le plus (ex : fromage) faites en sorte que seul votre enfant et personne d’autre lui donne sa gourmandise favorite.
·          Le réveiller
Assurez-vous que l’enfant l’appelle par son nom avant de s’en approcher pendant qu'il  dort, ceci pour le réveiller correctement.  Le grey a l’habitude d’avoir sa place bien précise ;  à la maison il aura « son lit », sa « chambre ». Assurez-vous que l’enfant n’entre pas dans « sa » chambre pour y jouer.
  •  
     
     
     
    Enfant en promenade.
On peut promener un grey en laisse facilement, c’est un chien sympa qui marche à  notre allure. Soyez tout de même attentif et rappelez-vous que c'est un chien de chasse à vue.
En promenade le collier doit être serré d’un cran, ne soyez pas dupe par la marche traînarde du lévrier....
 
 
 
 
Si vous décidez de donner la laisse à votre jeune enfant, restez près de lui et surveillez le comportement de votre chien ;  n’oubliez pas que votre grey est capable de courir à 60 km/heure, s’il aperçoit au loin un petit animal  (lièvre, chat, hérisson, etc.).  Nous avons là le chien le plus rapide du monde ! Votre enfant serait dans l’incapacité de le stopper et pourrait se blesser par la même occasion.
  • Retour à l’école
     
Nous ne pouvons que recommander aux propriétaires de chiens adoptés de faire de l’école d’obéissance.
 
 
La clef  du succès c’est d’être persistant. Lui donner une récompense (caresse, bravo!)à chaque fois qu’il fait une chose demandée lui permettra d’assimiler plus rapidement votre langage. C’est à vous,  en temps que parent et chef de groupe de comprendre le langage et expressions de votre chien et de mettre en place la discipline qu’il faut envers le chien et les enfants dans un respect mutuel, où chacun occupe sa place.